13 habitudes de sommeil incroyables qu’ont certains animaux

En tant qu'humains, nous sommes habitués à dormir la nuit, pendant environ 8 heures. Toutefois, les animaux ont leurs propres habitudes de sommeil.

352

Les humains ont des habitudes de sommeil assez prévisibles. Mis à part les oiseaux de nuit, la plupart d’entre nous se couchent le soir et se réveillent le matin. Cependant, quand il s’agit d’animaux, certains aiment faire les choses un peu différemment et ont des habitudes de sommeil plutôt étonnantes. En voici quelques-uns.

1. Les albatros

Wikipedia

Étant des oiseaux de mer, les albatros passent le plus clair de leur temps dans les airs à la recherche de nourriture en bas. D’ailleurs, beaucoup croient qu’ils sont capables de dormir en l’air, peut-être en arrivant à ne garder qu’une partie suffisante de leur cerveau éveillée pour continuer à voler. Les martinets peuvent également voler en dormant et son connus pour voler durant plusieurs années à la fois sans jamais se poser pour dormir. Cependant, la journaliste de la BBC Ella Davies émet l’hypothèse que les albatros ne dorment pas en vol, mais sont capables de ne tout simplement pas dormir pendant de très longues périodes.

2. Les requins

Pinterest

De nombreuses espèces de requins doivent constamment nager pour maintenir l’eau au-dessus de leurs branchies afin de pouvoir obtenir de l’oxygène, sinon ils pourraient mourir. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas entrer dans un sommeil profond comme les humains et doivent «dormir-nager» avec des parties de leur cerveau moins actives. Les experts ont étudié l’aiguillat commun et ont découvert que c’était sa colonne vertébrale qui coordonnait la nage et non son cerveau, ce qui suggère qu’il pourrait être capable de fermer son cerveau pour dormir.

3. Les grives de Swainson

YouTube

Les grives de Swainson sont des oiseaux migrateurs et parcourent donc des distances incroyablement longues. Pour ce faire, ils prennent des centaines de siestes très courtes qui ne durent que quelques secondes à la fois.

4. Les dauphins

mirror.co.uk

Comme les requins, les dauphins ne dorment pas complètement et toujours avec un œil ouvert, fermant alternativement chaque côté de leur cerveau. Une étude menée par divers organismes de mammifères marins à San Diego, en Californie, a révélé que les dauphins pouvaient se passer de sommeil complet pendant au moins 15 jours et rester vigilants.

5. Les chauves-souris

freeimageslive.co.uk

Tout le monde sait que les chauves-souris dorment à l’envers. Cela signifie moins de compétition pour la meilleure place de repos et parce que leurs griffes fortes creusent dans n’importe quelle surface à laquelle elles pendent, cela nécessite peu d’énergie pour s’y accrocher. Ils ont aussi des ailes plutôt faibles, donc se suspendre demande beaucoup moins d’efforts que de se tenir debout au sol.

6. Les grenouilles

Beaucoup d’animaux hibernent, mais peu sont aussi bons que les grenouilles. Certaines grenouilles peuvent hiberner tout en étant congelées sous l’eau, sans rythme cardiaque ni air pendant des semaines à la fois.

7. Les loutres

Pêches et Océans Canada

Les loutres peuvent être la proie de plusieurs prédateurs sur la terre donc parfois, elles dorment dans l’eau à la place. Cependant, pour s’empêcher de dériver, on sait qu’elles ancrent leur corps à quelque chose en utilisant leur queue ou elles peuvent même se tenir l’une à l’autre pour ne pas s’éloigner.

8. Les babouins de Guinée

mandinalodges.com

Le babouin de Guinée doit être vigilant en tout temps pour être conscient des prédateurs, mais aussi pour chasser les proies potentielles. Pour ce faire, il dort au sommet d’un arbre sur ses talons, toujours prêt à se déplacer si nécessaire.

9. Les suricates

Fine Art America

Les suricates sont des animaux de groupe et dorment aussi ensemble. Ils dorment dans un tas avec la matriarche de groupe enterrée en dessous afin qu’elle obtienne le meilleur sommeil. Les «sentinelles» dorment à l’extérieur et ont un sommeil plus léger afin d’être facilement alertées par les prédateurs potentiels. Ils peuvent aussi dormir comme ça pour conserver la chaleur pendant les nuits froides du désert.

10. Les loirs muscardins

Blackdown Hills Natural Futures

Comme le babouin de Guinée mentionné ci-dessus, le loir muscardin est constamment à l’affût des prédateurs. Afin de se réveiller rapidement, il dort attaché à des branches faibles, réagissant au moindre mouvement.

11. Les pieuvres et les seiches rêvent aussi

Il n’est pas rare que les animaux rêvent – vous avez probablement déjà vu un chien courir dans son sommeil. Cependant, même les animaux tels que les pieuvres et les seiches rêvent apparemment sous une forme ou une autre. Les experts du sommeil ont constaté qu’ils affichent un mouvement rapide des yeux pendant le sommeil, ce qui, chez les humains, montre que nous rêvons.

12. Les chimpanzés choisissent le lit qui leur donnera le meilleur sommeil

Dreams

Les chercheurs ont suggéré que les chimpanzés ne choisissent pas n’importe quel vieil arbre pour dormir, mais bien le type d’arbre qui leur donnera le meilleur sommeil. Dans une étude menée dans une réserve faunique en Ouganda, des anthropologues américains ont constaté que sur 1 844 nids de chimpanzés étudiés, 73,6% provenaient d’un arbre fort appelé olivier du cap, bien que cet arbre ne représente que 9,6% des arbres dans cette zone.

13. La plupart des animaux ont des cycles de sommeil polyphasiques

Tous les animaux ont leurs routines de sommeil individuelles, mais beaucoup adoptent des cycles polyphasiques, dormant plusieurs durant la journée. Les humains sont assez uniques dans leur cycle monophasique. Les girafes ont seulement besoin d’une très courte période de sommeil, soit environ deux heures, alors que nous pouvons tous être envieux de la chauve-souris brune qui peut dormir jusqu’à 19 heures par jour.


Source: Dreams