Elle embauche des femmes de ménage et retrouve sa maison dans un état catastrophique

Peu de gens aiment nettoyer leur maison, c'est pourquoi certaines personnes ont recours à des femmes de ménage. Certaines sont peuvent parfois vous faire vivre une mauvaise expérience...

446

Qui aime vraiment faire le ménage chez soi? Personne, évidemment! Passer l’aspirateur, épousseter et nettoyer tous les recoins de la maison peuvent demander beaucoup de temps, c’est pourquoi plusieurs personnes optent pour l’embauche d’un service de nettoyage. Il n’est toutefois pas évident de débourser à la fois une somme d’argent décente tout en trouvant de l’aide digne de confiance. Mettre vos clés, vos objets de valeur et éventuellement vos animaux domestiques entre les mains d’un parfait inconnu peut entraîner de graves conséquences qui vous feront souhaiter avoir passé le balai par vous-même.

1. Genevieve Snow est une consultante financière de 29 ans qui vit avec trois colocataires dans un loft à East Williamsburg, à New York.

Lorsqu’elle a reçu un courriel au sujet de rabais que faisait une entreprise de nettoyage qu’elle avait utilisée auparavant, elle a pensé que c’était le moment idéal pour recourir une fois de plus à ses services.

2. Elle a embauché deux femmes de ménage de Joanna’s Cleaning Service.

Puis Geneviève a organisé les espaces communs de son appartement et a laissé entrer les femmes en leur versant les frais de 185 $ plus un pourboire de 60 $ au départ. Elle a ensuite dit au revoir à ses deux chats et est partie travailler.

3. Peu de temps après, l’une des colocataires de Genevieve a surpris une des femmes de ménage à ne rien faire sur le divan.

Sa collègue, quant à elle, est entrée dans la douche de l’autre colocataire après s’être fait dire de ne pas y aller. Cela ne commençait pas bien, mais ce n’était qu’un début…

4. Vers midi, la voisine de confiance de Genevieve est passée chez elle pour prendre ses clés à l’équipe de nettoyage.

Elle a été surprise de voir que les deux employées dormaient sur le divan. Genevieve était-elle au courant?

5. La voisine a immédiatement alerté Genevieve, qui était encore au travail.

Celle-ci a envoyé un courriel à la propriétaire de l’entreprise, Joanna. Elle avait payé les deux femmes pour nettoyer sa maison, pas pour faire des siestes. Elles étaient peut-être surmenées…

6. Quand Genevieve et sa colocataire sont rentrées à la maison après 17h, elles ont eu la peur de leur vie.

La porte d’entrée était ouverte et deux pieds nus sortaient de la cuisine. Elles ont instantanément composé le 9-1-1-1. «J’ai d’abord pensé que quelqu’un avait inhalé des produits de nettoyage et avait perdu connaissance ou était mort.»

7. Des déchets et de la nourriture avaient été répandus sur le sol, les étagères avaient été renversées et l’étagère à épices avait été complètement détruite.

Dans le salon, Genevieve a trouvé sa table basse renversée – l’endroit était complètement en désordre.

8. C’est alors que Genevieve a remarqué que sa bouteille de vodka, auparavant pleine, était presque entièrement vide.

Les femmes étaient ivres. L’une d’elle s’était enfuie avec les clés de l’appartement tandis que l’autre était à peine consciente sur le sol, portant un t-shirt dont l’inscription était «Bois et sois joyeuse». Quelle ironie….

9. La police, une ambulance et un camion de pompiers sont rapidement arrivés à l’appartement de Genevieve.

Après s’être assurés que la femme en état d’ébriété allait bien physiquement, les policiers l’ont réveillée pour parler et l’ont emmenée au poste. Malheureusement, ce n’était pas la fin de cette histoire abracadabrante.

10. Après le départ de tout le monde, Genevieve a de nouveau envoyé un courriel à Joanna pour lui expliquer ce qui s’était passé et lui demander le remboursement de toutes ses dépenses.

Elle s’est d’abord excusée, a offert un nettoyage gratuit, et a dit qu’elle «réparerait» les erreurs de ses femmes de ménage, mais ce n’est pas tout à fait comme ça que ça s’est passé…

11. D’abord, Joanna a envoyé des excuses par texto à l’employée qui a été trouvé sur le plancher de la cuisine.

Ensuite, elle a refusé de payer quoi que ce soit et a critiqué Genevieve d’avoir pris des photos de son employée.

12. Genevieve a commencé à soupçonner que toute l’opération était une arnaque.

Flickr

L’identité réelle de la personne à qui Genevieve avait parlé n’était pas claire, et l’adresse Facebook de l’entreprise était au milieu d’une intersection. L’entreprise était presque introuvable.

13. Genevieve a décidé de laisser une critique négative sur la page Yelp, et ses amis l’ont suivie, au grand désarroi de Joanna.

Une femme qui se prenait pour Joanna a envoyé un texto à Geneviève en réponse à ces messages, blâmant le service désastreux sur une autre entreprise de nettoyage dirigée par une autre femme également nommée Joanna: Joanna Oltuszewska.

14. Grâce à Internet, les amis de Genevieve ont pu faire quelques recherches.

Quand ils ont trouvé la page Facebook vide de Joanna Oltuszewska, ils ont remarqué qu’elle n’avait qu’une seule amie. Quand ils ont envoyé une photo d’elle à Genevieve, elle a dit : «Incroyable! C’est Pink Shirt! C’est la dame qui était sur étendue sur le sol de ma cuisine!»

15. Bien que Genevieve et ses amies aient des soupçons, l’identité de Joanna n’est toujours pas claire.

Cette «entreprise» acceptait les chèques, elle devait donc avoir une adresse. Genevieve n’a toutefois jamais pu la trouver. Pink Shirt a récemment changé son statut d’emploi sur Facebook pour celui de «travailleur autonome».

16. Genevieve a attendu jusqu’à la fin septembre pour que Joanna’s Cleaning Service paie les dommages et rembourse les frais de nettoyage (plus le pourboire), mais le problème n’a pas été résolu.

Au début d’octobre, elle prévoyait porter l’affaire devant la Cour des petites créances pour obtenir justice.

17. Non seulement sa maison n’a pas respectée et endommagée, mais les animaux domestiques de la maison auraient pu s’échapper par la porte d’entrée qui était restée ouverte.

Genevieve aime ses deux chats, Bandit et Calvin, et serait bouleversée si quelque chose leur arrivait.

18. Les dommages matériels à l’appartement ont été réparés depuis l’incident.

Genevieve et ses colocataires sont toutefois toujours secouées par le fait que cela s’est produit dans leur maison. Déterminées à tirer le meilleur parti de la situation, elles ont pris les choses en main…

19. «Je vais essayer de travailler avec les voisins pour étendre les rencontres formelles pour tout le quartier avec des rapports sur les risques, etc.»

Espérons qu’à l’avenir, les voisins pourront travailler ensemble pour s’aider dans des situations comme celle-ci.

20. Quelques amis de Geneviève l’ont encouragée à utiliser sa nouvelle notoriété pour créer une page GoFundMe, mais Genevieve ne veut pas que des innocents paient pour les défauts de l’entreprise de nettoyage.

Elle encourage plutôt les gens à faire un don au Trevor Project, un service d’assistance téléphonique pour les jeunes LGBTQ+.

21. L’issue de cette affaire est toujours en suspens, mais Genevieve n’a pas l’intention de s’attarder sur les aspects négatifs.

Elle veut aller de l’avant. Comme c’est incroyable qu’elle ait été capable de prendre une mauvaise situation et d’utiliser l’attention médiatique pour faire le bien autour d’elle!

De telles histoires d’horreur vous feront réfléchir à deux fois avant de laisser entrer un étranger dans votre maison. Gageons que vous y réfléchirez davantage avant d’embaucher quelqu’un pour nettoyer votre maison, n’est-ce pas?