Meghan Markle et prince Harry: tout ce qui sera interdit à leurs enfants

Avoir Meghan Markle et le prince Harry comme parents peut sembler plutôt chouette, mais leurs enfants ne pourront jamais vivre comme des jeunes normaux.

2262

Bien que l’annonce de la grossesse de Meghan Markle ait été très attendue, il ne s’agissait pas, il faut l’admettre, d’une surprise de taille. Le prince Harry et Meghan Markle ont dit clairement qu’avoir des enfants était dans leur plan. Même avant leur mariage, ils avaient discuté de leur projet d’avoir des enfants lors de leur première interview commune avec BBC News. La décision d’avoir des enfants est importante, que vous soyez membre de la royauté ou non, mais il y a certainement une pression supplémentaire qui vient avec le fait d’être un héritier du trône britannique. Grandir dans la famille royale donne lieu à une enfance inhabituelle, comme le sait Harry, et il y a certaines choses, comme celles qui suivent, qui seront interdites à leurs enfants.

1Obtenir certains titres royaux

Hello Magazine

Contrairement aux enfants du prince William et de Kate Middleton, les enfants de Harry et Meghan ne seront pas appelés princes ou princesses ni ducs ou duchesses. La raison remonte à 1917, lorsque le roi George V a mis en place ce qu’on appelle les Lettres patentes. Le document stipule, en partie, que «les petits-enfants des fils d’un tel Souverain de la lignée masculine directe», à l’exception du fils aîné du Prince de Galles (actuellement Prince George), «doivent avoir et jouir en toutes occasions du style et du titre des enfants des ducs de ces royaumes».

Bien que la princesse Charlotte ait été incluse plus tard en 2013 grâce à la Loi sur la succession à la Couronne, le décret du roi George signifie essentiellement que tout autre arrière-petit-enfant de la lignée masculine du souverain régnant n’aura pas le titre de Son Altesse Royale. Ainsi, si Harry et Meghan devaient avoir un fils, on l’appellerait Seigneur, alors que leur fille serait Dame.

Précédent