12 moyens de contraception épouvantables qui ont réellement déjà été utilisés

Les moyens de contraceptions qu'on connaît aujourd'hui n'existent que depuis peu de temps et les méthodes jadis utilisées étaient plutôt étranges.

75

Depuis toujours, les êtres humains tentent de contrer la procréation afin de pouvoir s’adonner à quelques plaisirs charnels sans risquer de concevoir un enfant. Toutefois, les méthodes utilisées n’ont pas toujours été fiables et sécuritaires! On peut réellement se fier aux contraceptifs que depuis quelques années. Voici donc les 12 moyens de contraceptions les plus épouvantables qui ont déjà été utilisés, mais qui, évidemment, ne fonctionnaient pas.

1. Le mercure

Topibuzz

En Chine, il y a de très nombreuses années, les femmes avaient l’habitude de boire du mercure chaud comme moyen de contraception. Évidemment, ça ne fonctionnait pas et ça pouvait même s’avérer mortel!


Source: topibuzz

2. L’urine de mouton

Afin de ne pas tomber enceintes, au Moyen-Âge, les femmes utilisaient l’urine de mouton comme contraception. Inutile de dire que c’était totalement inefficace!

3. Le miel mélangé à des excréments de crocodile

Les Égyptiens utilisaient ce mélange plutôt étrange en croyant que c’était un contraceptif efficace. Il suffisait pour une femme de s’insérer le tout dans le vagin avant une relation.

4. L’huile d’olive

Un mélange à base d’huile d’olive et d’huile de cèdre avait jadis été proposé par Aristote à des fins de contraception. Il suffisait encore une fois d’introduire le mélange dans le vagin de la femme, mais, évidemment, ce n’était pas efficace!

5. Des préservatifs à base d’intestin de porc

Il y a longtemps que les préservatifs existent, mais ils n’étaient pas aussi résistants et sophistiqués que ceux qu’on retrouve maintenant. En effet, ces préservatifs étaient confectionnés avec des intestins de porc!

6. L’eau et le plomb

Topibuzz

Un mélange d’eau et de plomb était utilisé par les femmes de la Grèce antique pour éviter de tomber enceinte. Évidemment, excepté être très dangereux, boire ce mélange ne servait pas à grand-chose!

7. Le dé à coudre

Topibuzz

Un ancêtre du condom féminin? Anciennement, les femmes s’introduisaient un dé à coudre dans le vagin croyant qu’il s’agissait d’un bon contraceptif, mais bien sûr, le résultat n’était pas concluant.

8. Les testicules de castor

cbc.ca

Au XVIe siècle, les Canadiens croyaient réellement que le fait de boire un grand verre d’alcool dans lequel avaient préalablement reposé assez longtemps des testicules de castor empêchait les grossesses non désirées. Ils ont dû avoir de bien mauvaises surprises!

9. Les douches au Coca-Cola

L’acide carbonique qu’on retrouve dans le Coca-Cola a longtemps été considéré comme ayant des effets contraceptifs. Les femmes des années 50 prenaient donc des douches de cette boisson gazeuse pour ne pas tomber enceintes.

10. Le jus d’oignon

Durant une assez longue période, les femmes françaises étaient persuadées que le fait de boire du jus d’oignon les empêchait de tomber enceintes. Bien sûr, à part leur donner mauvaise haleine, le jus d’oignon n’était pas utile à grand-chose.

11. Le jus de citron

Un moyen de contraception déjà utilisé consistait à tremper une éponge dans du jus de citron, puis de l’insérer dans le vagin d’une femme.

12. Les haricots

En Égypte ancienne, les femmes croyaient que manger des haricots alors qu’elles avaient l’estomac vide les empêcherait réellement d’avoir un enfant.


Source: topibuzz