7 petits mensonges qui peuvent briser votre relation amoureuse

Dans une relation, même les plus petits mensonges peuvent être très nuisibles et, éventuellement, y mettre un terme, parfois plus que la tricherie.

857

Des chercheurs du University College London ont mené une étude sur 80 personnes afin de voir ce qui arrive à notre cerveau quand nous mentons. Au cours de l’étude, les cerveaux des participants ont été scannés alors qu’ils accomplissaient des tâches qui leur permettaient de «mentir pour un gain personnel». Chaque personne a été mise dans une équipe où il fallait deviner le nombre de pièces dans un pot. Ils ont ensuite été invités à envoyer leurs suppositions à un partenaire invisible à travers un ordinateur. Les participants ont été invités à faire la même chose plusieurs fois pour divers scénarios. Par exemple, dans un scénario, on leur a dit que l’estimation la plus précise leur serait avantageuse pour eux et leur partenaire. Dans un autre scénario, on leur a dit que de sous-estimer le nombre de pièces les avantagerait, au détriment de leur partenaire, et ainsi de suite.

Les scans cérébraux ont révélé que, lorsque les gens trouvent un gain personnel, l’amygdale devient plus active et produit un sentiment négatif. En d’autres termes, nous ne sommes pas nécessairement câblés pour être menteurs. Cependant, alors que la personne continuait de mentir, la réponse de l’amygdale au mensonge a diminué.

Une question d’habitude

Plus une personne ment, plus elle devient désensibilisée à la malhonnêteté. Bien sûr, cela ne peut que susciter de problèmes pour les relations. «Trop de petits mensonges un à la suite de l’autre peuvent créer un feu rouge clignotant en ce qui concerne l’honnêteté en général», affirme l’experte en relations relationnelles. «C’est une chose de mentir sur votre âge ou de dire que vous aimez la tenue de quelqu’un quand ce n’est pas le cas, mais quand vous faites ces choses, et qu’en plus, vous ne dites pas la vérité sur l’endroit où vous êtes, quand vous serez à la maison, avec qui vous êtes, ce que vous faites, depuis combien de temps vous l’avez fait… Eh bien, vous comprenez le principe. Une ou deux de ces mensonges sont une chose, mais lorsque la vérité devient un loisir et non une règle, vous allez créer des problèmes de confiance dans une relation.

Donc, l’idée générale, c’est que si vous êtes à l’aise à dire de petits mensonges, il est probable que vous serez éventuellement à l’aise d’en dire de plus gros. Voici donc, selon les experts, quels petits mensonges devraient absolument être évités dans un couple:

1. « Je n’ai pas de problèmes d’argent. Mon crédit est excellent. »

Les études ont révélé que les problèmes d’argent peuvent être matière à dispute dans une relation, encore plus que la tricherie. Selon Masini, mentir au sujet de l’argent est délicat parce que les finances dans les relations sont très importantes. «Si vous mentez au sujet de votre salaire, de vos dettes ou de vos habitudes de dépenses, préparez-vous à avoir des problèmes», dit-elle.

«Ça peut sembler un petit mensonge de ne pas révéler un prêt étudiant ou le montant hypothécaire réel que vous devez, mais lorsque vous êtes sérieusement impliqué avec un partenaire, cela les affecte personnellement et financièrement. Ne mentez pas à propos de l’argent – et si vous pensez le faire, demandez-vous ce que vous avez peur de divulguer et pourquoi.»


Source: relationshipgoals.me

2. « Je n’ai pas parlé à mon ex depuis que nous nous sommes laissés. »

Que vous soyez en contact avec votre ex ou pas, c’est vraiment à votre discrétion. Ce n’est vraiment pas le problème ici. Le problème est de savoir si vous gardez cette communication secrète de votre partenaire actuel. «Cela change la dynamique», affirme la coach de vie Nina Rubin.

«Si l’autre partenaire le découvre, la vérité engendrera la méfiance et le soupçon. Même s’il semble difficile de qu’on est toujours en contact avec notre ex, il vaut mieux le révéler au nouveau partenaire».

3. « Cela ne me dérange pas ».

«Je crois que l’un des « petits mensonges » les plus préjudiciables qu’une personne peut dire est: « Cela ne me dérange pas »», affirme la psychologue relationnelle Whitney Tillery. S’il y a quelque chose que votre partenaire fait qui vous dérange et que vous ne dites rien afin d’éviter une dispute, vous créez lentement un problème beaucoup plus important qui va exploser.

«Prétendre que ce que votre partenaire fait et qui vous dérange n’est pas quelque chose de grave se manifestera plus tard lors d’une dispute à propos de quelque chose qui n’y sera probablement même pas reliée», a déclaré Tillery. «Cela pourrait sembler si petit et minuscule, mais un petit mensonge peut détruire votre relation».

En outre, ne pas dire quoi que ce soit pour préserver les sentiments de votre partenaire relève de la catégorie des mensonges d’omission. «Je connais un couple qui était ensemble depuis 18 mois lorsque la femme lui a avoué qu’elle n’aimait pas comment son partenaire l’embrassait», dit la coach de vie Rebekah Beneteau. «Lorsque vous réalisez que vous avez opéré sous une fausse hypothèse, dans ce cas qu’elle aimait qu’il l’embrasse, vous vous sentez comme un imbécile. Et vous vous demandez ensuite comment vous avez fait pour ne pas vous en rendre compte. Je connais aussi un autre couple qui s’est chamaillé pendant 20 ans parce qu’il a attendu cinq ans pour lui dire qu’il préférait un autre type de mayonnaise.»

4. « J’aime VRAIMENT (insérez quelque chose que votre partenaire aime)! ».

Cela arrive quand vous prétendez apprécier quelque chose que votre partenaire aime alors que, secrètement, vous détestez ça. Qui ne l’a pas déjà fait? Surtout lorsque vous commencez à fréquenter quelqu’un de nouveau!

Vous voulez impressionner la personne que vous aimez en montrant combien vous êtes gentil et génial en aimant les mêmes choses qu’elles. «Cela crée de la distance, ce qui peut éventuellement conduire à des difficultés», explique Beneteau. «Nous avons tendance à ne pas apprécier quelqu’un a qui nous ne semblons pas pouvoir dire la vérité».

5. « Je veux des enfants ».

Crédit Unsplash

Les enfants ne sont pas pour tout le monde. Si vous ne savez pas si vous voulez des enfants ou non, ne prévoyez pas en vouloir plus tard. «Vous devez être honnête et dire: « Je ne sais pas si je veux des enfants »», dit la propriétaire du magasin pour adulte Shades of Love à San Antonio, Rita Delgado.

«Bien que cela vous mette à la fois dans la position inconfortable d’avoir des objectifs de vie très différents, c’est une conversation critique qui affecte non seulement votre vie, mais l’avenir. Si vous voulez ou non avoir des enfants, vous devez le dire et rester ferme. Plus vous êtes honnête, plus vos relations seront bonnes. Si votre partenaire ne partage pas vos croyances, vous pouvez en parler.»

6. « Je suis venu ».

«L’un des petits mensonges qui surviennent le plus souvent dans mon travail est le « mensonge de l’orgasme » ou le fait de faire croire à votre partenaire que vous appréciez une sensation particulière plus que vous ne l’appréciez réellement», a déclaré Kim Sedgwick, cofondatrice de Red Tent Sisters, une entreprise dédiée à la santé reproductive et sexuelle des femmes.

«Personne ne veut blesser les sentiments de son partenaire, c’est pourquoi ça semble plus sécuritaire de répondre positivement lorsqu’il demande: « Est-ce que c’est bien? » Cependant, le résultat de ce petit mensonge est que vous êtes moins susceptibles d’obtenir ce que vous avez réellement besoin au lit et c’est une recette pour la frustration et le ressentiment».

Avoir une conversation ou même montrer à votre partenaire ce que vous aimez peut vous mettre mal à l’aise si vous n’êtes pas habitué à cela. Cependant, ça devient plus facile avec le temps et, «il n’aura plus besoin de lire dans votre esprit!», dit Sedgwick.

7. « Je vais bien ».

L’un des « mensonges » les plus préjudiciables que nous retenons est en fait la façon dont nous nous sentons dans une situation, expliquent Jocelyn et Aaron Freeman, auteurs et hôtes du podcast de relations New Power Couples. «Beaucoup de gens renferment leurs sentiments et ça fragilise la véritable connexion entre les partenaires», disent les Freeman. «Bien qu’il ne s’agisse pas d’un « mensonge » flagrant de taire ce que nous ressentons lorsque notre partenaire dit quelque chose de blessant, nous réduisons notre connexion.

Les petits mensonges les plus dommageables viennent de la façon dont nos cœurs se sentent, expliquent les Freeman. Si vous pouvez être authentique sur le coup sur la façon dont vous vous sentez vraiment, vous êtes moins susceptible de créer un «environnement pour des mensonges plus importants dans votre relation».

«Il est préférable pour tous les couples engagés, qu’ils soient mariés ou non, de décider qu’il n’y a pas de « petits mensonges »», affirme Joan Fradella, médiatrice familiale certifiée de la Cour suprême à la Divorce Thru Mediation, Inc. «Toute malhonnêteté peut causer des dégâts. Ce n’est pas que tout le monde doit marcher sur des oeufs dans les relations, mais être honnête les uns avec les autres est la meilleure façon de savoir si une relation mérite qu’on y mette des efforts.»


Source: relationshipgoals.me