5 choses que personne ne vous dit sur le fait d’avoir un bébé

Avoir un bébé peut sembler être la plus belle chose au monde, mais les gens ne vous avertissent pas de tout ce que ça implique.

21

Vous attendez un bébé? Toutes nos félicitations!

Vous avez fait le plein de vitamines prénatales et téléchargé trois applications de grossesse. Vous savez exactement où votre petit est du point de vue du développement gestationnel – cette semaine, elle a la taille d’une goyave et ses petites caractéristiques grandissent – et vous planifiez la chambre où elle va dormir quand elle rentrera à la maison. Vous avez tellement lu et rassemblé de conseils de vos amis et de votre famille que vous sentez que vous avez couvert toutes les bases et que vous avez appris presque tous les scénarios.

Et voilà que votre bébé arrive réellement dans votre vie. Vous vous rendez compte immédiatement qu’il y a des choses vraiment importantes dont personne ne vous a parlé et que vous n’êtes absolument pas préparé à gérer.

Voici quelques-unes des plus grandes choses auxquelles vous allez faire face et dont personne ne vous a parlé.

1. Lorsque vous êtes enceinte, tout le monde vous gâte, mais à la minute que le bébé naît, vous êtes un vieux sac de pommes de terre

Ce n’est pas que personne ne se soucie plus de vous, mais lorsque vous étiez enceinte, les gens vous traitaient aux petits oignons; ils vous tenaient la porte, vous demandaient comment vous alliez et vous apportaient de la glace au chocolat et des cornichons à 3 heures du matin. Maintenant, tout tourne autour du bébé. Tout le monde, y compris votre partenaire, est obsédé par le bébé et tous les yeux et les mains sont sur lui.

Pendant ce temps, vous vous sentirez comme un gâchis, émotionnellement blessée, et il pourrait sembler que personne ne se soucie de vous. Ne vous inquiétez pas. C’est une période d’ajustement et tout finira pas s’arranger. Les gens ne vous donneront pas nécessairement plus d’attention qu’au bébé, mais vous vous sentirez mieux à propos de tout cela avec le temps.


Source: sheknows.com

2. Vous allez pleurer constamment au début et cela ne signifie pas que vous avez une dépression post-partum

Il y a beaucoup de discussions autour de la dépression post-partum et, plus récemment, l’anxiété post-partum. Tous les articles demandent: « Avez-vous les symptômes? » Mais ce que personne ne vous dit, c’est que même si vous êtes une nouvelle maman parfaitement normale qui ne pense aucunement au suicide, à l’infanticide ou à la dépression, vous serez toujours une montagne russe d’émotions les premiers jours ou semaines, simplement parce que vous venez d’avoir un bébé.

Vos hormones sont omniprésentes et vous êtes maintenant responsable d’une autre personne, bien qu’il s’agisse d’un minuscule petit humain qui porte votre code génétique. Vous aurez peu ou pas de sommeil. Vous allez pleurer. Cela ne signifie pas que vous êtes déprimé et que vous avez besoin de médicaments ou de conseils. Cela signifie que vous êtes un nouveau parent et tout est parfaitement normal. Bien sûr, si ces sentiments continuent d’être accablants après plusieurs semaines ou s’ils sont couplés à une tristesse intense qui ne s’estompe jamais, demandez de l’aide.

3. L’allaitement maternel est difficile et pourrait ne pas fonctionner (et c’est correct)

Il y a tellement de conseils sur la grossesse, la naissance et même sur comment prendre soin d’un nouveau-né, mais si peu pour vous préparer à la façon dont l’allaitement fonctionne réellement et sur la façon de commencer. En fait, la plupart des gens ne sont pas informés que votre approvisionnement en lait maternel ne commence pas automatiquement à courir comme le Nil au moment où le bébé naît, mais prend quelque temps, des jours ou des semaines (plus longtemps encore si vous avez une césarienne).

Et les bébés ne s’habituent pas comme par magie et ne boivent pas par allaitement tout le temps. Souvent, ils ont besoin de temps pour apprendre à se nourrir et les mamans doivent apprendre à contrôler le tout. Parfois, cela ne fonctionne juste pas. La mère ne produit pas assez ou pas du tout de lait, le bébé ne peut pas s’agripper au sein de sa mère pour un certain nombre de raisons. La mentalité selon lequel l’allaitement est plus bénéfique ne tient pas compte de la difficulté du processus et la plupart des nouvelles mamans sont mal équipées dès le départ. Prenez ce qui vient avec un grain de sel et un seau de pardon et ne vous sentez pas pressé de faire ce que les autres disent. Faites ce qui vous convient le mieux, à vous et votre bébé.

4. Il se peut que vous ne soyez pas en amour avec votre bébé dès le départ et ça ne veut pas dire qu’il n’est pas important pour vous

 

Il n’y a rien de pire que de regarder votre nouveau-né et de sentir que vous êtes plus terrifié qu’en amour et que la société vous juge de ne pas aimer davantage votre bébé. Vous rencontrez un énorme éventail de défis avec un nouveau bébé, y compris les hormones, les attentes, la pression sociale, le manque de sommeil et un flux sans fin de conseils utiles (ou pas) d’amis, de familles et de gens sur Internet.

Il est facile de se sentir accablé et de regarder votre nouveau bébé comme si c’était un monstre de votre propre création et vous ne savez pas trop quoi faire. Vous pourriez même vaciller entre l’amour et la rancune et c’est parfaitement acceptable. Permettez-vous de ressentir toute la gamme des émotions et essayez de vous détacher du jugement. Avec le temps (et les futures heures de sommeil!), vous serez plus confiant dans vos capacités en tant que parent et pourrez profiter de votre petit miracle de plus en plus.

5. Vous aurez du mal à saisir votre estime de soi, même si vous étiez la personne la plus confiante au monde avant d’avoir votre bébé

Vous aimez un verre de vin et en lisant le journal du dimanche et en rattrapant votre retard dans vos séries télé favorites. Vos amis vous définissent comme quelqu’un de sophistiqué, cultivé, attentionné. Et maintenant, c’est un miracle si vous pensez à vous regarder dans le miroir avant de quitter la maison pour vous assurer que vous n’avez pas de tache visible sur votre chemise. Vous n’avez pas le temps pour vos émissions de télévision préférées et comment pouvez-vous lire le journal avec un bébé dans vos bras 24 heures sur 24, 7 jours sur 7? Qui êtes-vous devenu?

Votre estime de soi est complètement disparue. Vous vous sentez comme une machine à lait humaine et une chaise gonflable pour un bébé démoniaque exigeant, qui pleure et fait caca et dort à des intervalles assez courts pour vous laisser complètement épuisé. Ne vous inquiétez pas! Ce que vous ressentez est parfaitement normal et vous retrouverez votre estime de soi. Plus votre bébé grandit (et dort), plus vous vous sentirez complète à nouveau et vous pourrez reprendre certaines de vos activités préférées. Vous apprendrez également à vous trouver dans votre nouvelle identité de parent et à trouver de nouvelles choses que vous aimez faire avec votre petit sans perdre votre estime.


Source: sheknows.com